Le rachat de crédit en France en 2017

.Le rachat de crédit et le pouvoir d’achat :Le pouvoir d’achat, symbole de toutes les inquiétudes, demeure la préoccupation principale des Français.
Face à un contexte économique européen fragilisé, il est déterminant de trouver des solutions pour réduire son endettement afin de retrouver une certaine quiétude.
Pour cela, il est primordial de bien connaître les modalités d’octroi d’un rachat de crédit ainsi que la tendance générale des taux pratiqués.
Le rachat de crédit et les banques :
La majorité des grands groupes bancaires (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, CIC, Société Générale, BNP Paribas, Caisse épargne, Banque Populaire, La Banque Postale, LCL…) et des établissements financiers (Sofinco, Sofemo, Franfinance, Médiatis, Cofinoga, Cofidis, Cetelem…) sont évidemment présents sur ce segment, le rachat de crédit, notamment à travers des banques spécialisées : CFCAL, GE Money Bank, Créatis, Banque Edel, Sygma Banque, CGI CGL, Crédit Lift.
Mais le montage d’un dossier peut paraitre long et contraignant, voir inefficace si l’on décide de s’en occuper soi même.
Les rachat de crédits :
De plus face aux multiples offres disponibles, comment savoir quel rachat de crédit sera le mieux adapté à votre situation ?
L’idéal est de faire appel à un intermédiaire en opération bancaire qui sera mandaté par plusieurs banques et établissements Financiers et aura pour mission de vous trouver la solution sur mesure adaptée à votre situation, compte tenu de différent paramètres (situation de votre logement, montant emprunté, durée envisageable, valeur du bien, endettement…)
Le dossier de rachat de crédit :
Le montage du dossier, son analyse ainsi que la recherche d’une solution de regroupement de prêts sont gratuits et sans engagement.
Plusieurs évènements  peuvent vous conduire également à solliciter un rachat de crédits, et pas seulement la peur du surendettement.
  • Vous envisagez l’accession à la propriété mais votre endettement actuel vous empêche l’octroi d’un prêt immobilier
  • Vous avez la nécessité d’acquérir une nouvelle voiture, il est tout à fait possible d’inclure ce financement avec le rachat de vos crédits existant.
  • Vous souhaitez conserver votre prêt immobilier car vous avez bénéficiez d’un taux intéressant, il est possible de ne racheter que les prêts consommations, personnel, travaux, sur des durées allant jusqu’à 12 ans sans garantie et 25 ans avec hypothèque.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire